MokaStory

Turn around : High School Rapper

Nous voici de retour avec le dernier article de cette triade consacrée aux émissions de hiphop coréennes les plus connues. Après Show Me The Money et Unpretty Rapstar, cette fois-ci nous faisons un focus sur High School Rapper.
Suite au grand succès de SMTM et Unpretty Rapstar, la chaîne Mnet lança en 2017 High School Rapper (en Coréen 고등래퍼), une compétition de rap mettant en scène des étudiants. Pour beaucoup, cette émission venait compléter les deux autres car elle donnait une chance à chaque étudiant de venir montrer ce dont ils sont capables. Pour rentrer dans les détails, cette émission mettait en valeur le talent brut de ces jeunes gens, et le plus c’est qu’elle était non seulement ouverte aux lycéens qui venait présenter leurs écoles mais aussi à tous ceux qui n'étaient pas scolarisés. Une émission pour les jeunes adolescents, donc !

K.OWLS

La première saison fut animé par les présentateurs de Infinite Challenge : Jung Jun Ha et Ha Ha. Les premiers épisodes étaient focalisées sur les auditions des participants qui ont permis de choisir les neuf meilleurs rappeurs en herbe de chaque région. Il y a eut plus de 2 000 candidatures rien que pour cette saison. L’une des raisons de cet engouement fut bien sûr le grand prix, qui était d’enregistrer un single produit par le dieu du hip hop coréen Tiger JK. Bien sûr, on a pu retrouver presque les même éléments que pour SMTM et Unpretty Rapstar car il s'agissait du même réalisateur. High School Rapper était censé représenter des adolescents sincères, et leurs textes étaient loin de ressembler à ceux des rappeurs que l’on a l’habitude d’entendre car ils parlaient majoritairement de leur quotidien en tant que lycéens et jeunes ados.

K.OWLS

K.OWLS

Pour appuyer ces jeunes candidats, nous avons pu retrouver une équipe de juge composée de professionnels : YDG, Jessi, Swings, Mad Clown, Deepflow, Xitsuh et Giriboy.

K.OWLS

Mais à peine peine commencée, l’émission fut déjà exposée à une grande polémique. En effet, Swings avait félicité Jang Yong Joon plus connu aujourd’hui sous le nom de NO:EL dans du premier épisode, en lui disant notamment qu’il trouvait qu’il se débrouillait très bien et laissant ainsi entendre qu'il serait prêt à signer avec lui. Cela avait créé un tollé sur Twitter.

Google image

Les anciens posts du jeune adolescent refirent surface, mettant à jour le fait que ce jeune homme avait des pensées très noires à l’égard de ses parents et qu’il les critiquaient sans cesse. Il serait même allé jusqu’à demander les services d’une prostituée.

Son père qui n’est autre que Jang Je Won, un homme politique sud-coréen, fût obligé de publier une lettre d’excuse publique, dont voici la traduction : « Encore une fois, je n’ai pas pu dormir la nuit dernière. Je m’excuse auprès de tous les citoyens coréens. Je m’excuse auprès de tous ceux qui ont été blessés par cette situation. Tout ce qui est arrivé est de ma faute. Je baisse la tête en signe d’excuse devant les gens qui veillent sur le parti Bareun et les membres du parti. Je suis récemment devenu un politicien qui voulait être juste, mais j’ai déjà échoué. Je quitterai mes fonctions de porte-parole du parti et de président du conseil municipal de Busan. Je vais prendre ce temps pour me recentrer sur moi-même et réfléchir à mes actions. Je vais réfléchir au fait de ne pas avoir été capable de dispenser une éducation correcte au sein de mon foyer. Je prendrai ce temps pour me repentir à la fois pour mes péchés et ceux de mon fils. Encore une fois, j’implore à genoux et je demande pardon. »

K.OWLS

Le fils suivit l’exemple du père et publia lui aussi une lettre annonçant son départ de l’émission. « C’est Jang Yong Joon, qui est apparu sur High School Rapper. Tout d’abord je voudrais m’incliner en signe d’excuse devant tous ceux que j’ai blessés et déçus par mes actions. Je sais que c’est quelque chose que je ne peux pas changer, qu’importe ce que je dis ou fais. Cependant, je crois que je devrais faire connaître ma position sur ce sujet, et je vais donc m’excuser grâce à cette lettre. Je veux m’excuser auprès de mes amis et de mes parents, que j’ai blessés avec mes mots et et mes actions inappropriés quand j’étais étudiant. J’étais un adolescent difficile à l’époque et en pleine puberté, essayant de décider si je devais poursuivre les études ou la musique, et j’avais des conflits avec mes parents. L’emprise psychologique que ça a eu sur moi a été mal exprimée à mes parents et mes amis. Je ne voulais pas dire les mots que j’ai dits à l’époque, et en regardant en arrière, je suis extrêmement embarrassé et désolé envers eux. Je m’excuse également sincèrement des mots que j’ai dits sur Twitter. C’était par curiosité, je n’ai rencontré personne par ce biais.

K.OWLS

K.OWLS

Je sais que je suis fautif d’avoir écrit ce que j’ai posté. Je ne pouvais même pas lire correctement les captures d’écran qui ont été postées parce que je me sentais tellement embarrassé et désolé. Je ne pense pas que toutes mes fautes du passé puissent être pardonnées avec cette lettre. J’ai écrit ceci pour m’excuser auprès de ceux que j’ai blessés. Je m’excuse de nouveau. »

L'émission, elle aussi, publia des excuses afin d’apaiser les tensions : « Nous publions notre position sur la controverse concernant Jang Yong Joon. Actuellement, il réfléchit profondément à ses actes passés. Nous aimerions présenter des excuses à tous ceux qui ont été touchés par cet incident. Jang Yoon Joon a exprimé son désir de quitter l’émission, et nous avons accepté sa décision. Nous projetons de soutenir ses efforts musicaux de loin. Enfin, nous ferons de notre mieux pour créer un meilleur programme qui mettra en valeur les compétences et les rêves des lycéens. Vous trouverez ci-joint, la lettre d’excuse sincère de Jang Yong Joon. » « L’aventure de Jang Yong Joon dans High School Rapper a donc pris fin après un seul épisode et malgré une très belle performance. Même s’il a eu un comportement immature et irréfléchi, la sanction semble très sévère. J’ose espérer qu’il arrivera tout de même à continuer une carrière musicale.»

K.OWLS

K.OWLS

Contrairement à la saison une, la saison deux se déroula sans grand problème. Cette fois-ci, en plus de sortir un album avec un grand producteur, on proposa également une énorme bourse d’études d’un montant de 10 000 000 KRW, soit environ 7 600 euros. Les juges étaient : SanE et Cheetah, Hangzoo et Boi B, Park Kyu Jeong et Lee Hwi Min (le duo GroovyRoom) et Deepflow.

De plus, nouveauté de cette saison, les compétiteurs n'étaient plus classés selon leur région mais bien par leur niveau d’études et les élèves de troisième (dernière année au collège en France) purent eux aussi participer aux auditions. Ils ont étés plus de 1 000 à postuler.

K.OWLS

Google iamge

Et voilà quelques uns des plus beaux moments d'High School Rapper sélectionnés rien que pour vous par la rédaction.

Google image

Ca y est,c'est déjà fini, en espérant que ça vous ait plu ! La rédaction vous remercie pour votre soutien et surtout n’hésitez pas à nous dire ce que vous en pensez et ce qui vous ferait plaisir à l'avenir ! Rédaction : Rhani @Mokastory

Liste Recommandations

Fermer

Comments