MokaStory

L'histoire derrière Fallin' Flower (SEVENTEEN)

Le dernier comeback japonais des Seventeen n'est pas "juste beau" : il regorge également de références et métaphores ! Embarquez pour en découvrir les tenants et aboutissants.

Se surpassant à chacune de leurs apparitions, les membres de SEVENTEEN sont de retour avec leur deuxième single japonais "Fallin' Flower", titre aux sonorités nostalgiques.

Un oeil avisé aura remarqué quelques détails : Jihoon (ou Woozi) les bras couverts de peintures, renonçant à finir une toile et la couvrant de peinture blanche, cette même peinture représentant Joshua.

Qui se retrouve couvert d'un drap blanc, son "créateur" ayant refusé de le terminer.

De sa blessure émerge des fleurs, symbolisant sa propre force et la renaissance.

Ce MV est également sujet à de nombreuses références et clins d'oeil à de précédents MV du groupe : les mains couvertes d'épines se rejoignant rappellent celles du MV "Hit", qui n'avaient à ce moment pas pu se joindre.

Ou encore Seungkwan et le miroir brisé, rappel direct d'une scène similaire dans "Fear", mais marquant cette fois-ci la différence de ton entre les deux titres en restant plus léger et moins étouffant dans son ambiance visuelle.

Non content des nombreux détails et références, le thème global des fleurs est lui aussi lourd de sens, celles-ci ayant de nombreuses symboliques dans la culture japonaise : renaissance, fragilité, beauté, et espoir, venant renforcer et imager les paroles du single.

Et vous, quel sont bos théories et opinions sur l'ésthétique du mv de Seventeen ? (Disclaimer : Aucune des théories et symboliques présentées dans cet article ne sont pas à prendre pour vérité indétrônable)

Liste Recommandations

Fermer

Comments