MokaStory

Conduire au Japon et en Corée du Sud

Il est toujours plus pratique de conduire par soi-même mais comment faire lorsque l'on se trouve au Japon ou bien en Corée du Sud ?

Commençons ce petit guide avec le Japon : vous êtes titulaire du permis français ? Vous êtes habitué à conduire à droite ? Eh bien au Japon, à gauche toute !

Le Japon n'accepte pas les permis internationaux, il vous faudra donc avoir une équivalence japonaise émise par la 'Japan Automobile Federation'. Cette fédération se chargera de la traduction de votre permis et celui-ci aura une aussi longue durée que votre permis français.

Toute les voitures - ou presque - sont automatiques avec seulement trois vitessse : P pour "parking" (se garer), D pour "drive" (conduite), et N pour "neutral" (point mort).

Ne soyez pas trop gourmand sur les routes, en effets les limitations de vitesse sont assez basses là bas : • 40 km/h en ville • de 80 à 100 sur les autoroutes • 30 à 60 km/h partout ailleurs.

Ne pensez pas à pouvoir vous garer en 'double file' au bord du trottoir ou même sur un parking privé car l'amende peut s'avérer couteuse. Se garer dans un parking officiel coûte aussi très cher : 500 yen (4€) pour 30 minutes, 2 000 yen (15€) pour une nuit dans une grande ville ou dans des lieux très visités.

Passons maintenant à la Corée du Sud. Vous pouvez dans ce pays avoir trois options pour conduire :

La première méthode est celle du permis international. La demande est gratuite mais longue, comptez un mois. Rien de plus simple : envoyez votre demande à votre préfecture avec le formulaire de demande de permis international, une photocopie de votre carte d'identité, une photocopie couleur recto-verso de votre permis de conduire français, deux photos d'identité, une photocopie d'un justificatif de domicile une enveloppe prête à poster en lettre suivie à 50g adressée à votre nom et logement.

Deuxième option : l'échange de votre permis contre un permis coréen. Les autorités coréennes garderont votre permis de conduire étranger et vous donneront en échange un permis de conduire coréen. Si vous souhaitez récupérer votre permis de conduire d'origine, vous devrez rendre votre permis de conduire coréen. La demande d'échange coûte 12,500 won soit environ 10€.

Pour effectuer la demande il vous faudra : Votre permis de conduire français Une traduction à vue du permis français, certifiée conforme par l’ambassade de France Votre passeport Votre Alien Registration Card 3 photos d'identité en couleur aux normes Un certificat des entrées et sorties du territoire (Certificate of the facts Concerning the Entry & Exit). Ce certificat est à demander au bureau de l’immigration.

La dernière option : Passer tout simplement votre permis en Corée du Sud. Le test au complet (examen écrit + conduite) vous coûtera 60.000 wons soit 45.02€.

Pour les fêtards, gare à vous ! Les autorités sont très sévères sur ce sujet. Si vous avez un taux d’alcool de 0,05 à 0,1%, il en résulte d’une suspension du permis pendant 100 jours, plus une amende. Au delà de 0,1%, c’est un retrait définitif du permis.

Bonne nouvelle ! La conduite se fait à droite, de quoi ne pas trop vous dépayser.

Liste Recommandations

Fermer

Comments