MokaStory

Ces plats japonais... Étranges

Vous connaissez certainement les sushi, les ramen ou autres plats japonais célèbres. Mais connaissez-vous les plats un peu moins communs, qui surprendront certainement nos estomacs d'occidentaux ? Aujourd'hui, on vous en présente quelques uns ! Oserez-vous y goûter ?
Etude House Mirror Holic Liquid Eyes

BeautyJoice.com

+2000 autres produits K-Beauty disponible sur BeautyJoice.com

Tsunagu Japan

Certainement le plat le plus connu parmi ceux que nous allons vous présenter, le Natto est célèbre pour son goût amer et sa mauvaise odeur. Ce sont des graines de soja fermentées, et c'est très bon pour la santé. Les japonais en mangent souvent, mais les étrangers de passage au Japon ont tendance à détester ce plat.

Atlas Obscura

Le Basashi, la viande de cheval, est une spécialité de la ville de Kumamoto où on la mange crue, sous forme de Sashimi. Beaucoup de japonais l'accompagnent avec de la sauce soja et de l'aïl. On l'appelle également "Sakura Niku" (viande fleurs de cerisiers) de par sa couleur et la saison où elle est la meilleure.

Newsweek

On continue dans la catégorie de la viande crue avec le Sashimi de poulet. Oui, c'est bien du poulet cru. On le sert généralement avec du citron. En Europe et en Amérique, il est considéré comme assez dangereux de manger du poulet cru, mais c'est assez commun au Japon ; beaucoup de précautions sont prises pour éviter les risques de contamination par la salmonelle.

Japan Brand

Le Mentaiko est présent dans la cuisine japonaise, mais également dans la cuisine coréenne, bien que sous un nom différent. Le Mentaiko est fait de rogue de colin d'alaska (rogue désigne les gonades femelles de certaines espèces animales aquatiques comestibles). Il peut être épicé, et on l'utilise en accompagnement, mais aussi dans les onigiri, dans les pâtes ou en sauce.

All thats interesting

Le Shirako est considéré comme un mets de luxe au Japon, c'est une nourriture assez chère. Ce plat est fait à base de sperme de poisson et il peut être servi cru, fumé, frit ou en accompagnement avec d'autres plats.

Trip Advisor

Les japonais raffolent des brochettes Nankotsu, que l'on peut trouver dans des izakaya (sortes de bars où on peut manger des tas de plats en petites quantités) ou les yakiniku (sortes de restaurants avec barbecues). Ce sont des brochettes de cartilage de poulet, et la texture est très dure, donnant l'impression de croquer dans un os.

Favy JP

Un autre plat que l'on peut facilement trouver au yakiniku : le Horumon ! Ce sont des entrailles d'animaux que l'on fait griller sur un barbecue. Le Horumon est un mélange de gros intestins, intestins grêle et estomacs de divers animaux.

Feel Fukuoka

Le Motsunabe est également un plat composé d'entrailles, mais uniquement de boeuf cette fois-ci. La viande est bouillie dans une soupe avec du soja, du miso, du chou, de l'aïl et du tofu. Cela lui donne une texture particulière, et on dit généralement que la viande fond dans la bouche comme de la neige.

TokyoTreat

La viande de baleine, que l'on appelle Kujira. Bien que cela reste un plat assez peu commun au Japon, certains restaurants continuent d'en servir. Apparemment, puisque les baleines sont des mammifères, le goût se rapprocherait plus de celui de la viande d'animaux terrestres plutôt que celui du poisson.

Savvy Tokyo

Le Goya est un melon tellement amer qu'il est plutôt considéré comme un légume. On peut le trouver principalement à Okinawa, dans le sud du Japon, et il est très bon pour la santé mais assez peu populaire à cause de son goût très amer.

Giphy

Est-ce que certains de ces plats vous ont surpris(e) ? Oseriez-vous y goûter ? Dites-nous tout en commentaire !

Liste Recommandations

Fermer

Comments