MokaStory

Appropriation culturelle : le cas du Kimono

En ce moment surgissent sur le web énormément de polémiques liées à l'appropriation culturelle. Qu'en est-il du Kimono ? Que pensent les japonais de l'utilisation de ce terme et de ce vêtement par les non-japonais ? Analysons ensemble la question dans cet article !

Tout d'abord, qu'est-ce que l'appropriation culturelle ? La définition est sujette à controverse mais le terme désignait originellement uniquement l'utilisation d'éléments d'une culture par les membres d'une culture jugée « dominante ».

CNN

Le Kimono est le vêtement japonais par excellence. Pourtant, son style inspire beaucoup et il est souvent réapproprié par des créateurs étrangers. Ici, par Christian Dior, en 2007. Ce n'est bien entendu pas le seul, et le mot "Kimono" est même devenu un nom commun pour désigner un certain type de vêtement y ressemblant.

Tripadvisor

Nombreux sont également les touristes qui s'essaient au Kimono pour se promener dans les rues de Tokyo ou de Kyoto lors d'un voyage au Japon. Dans ces deux cas, peut-on parler d'appropriation culturelle ? Et qu'en pensent les Japonais ? Étudions ensemble la question !

WIMG

Tout d'abord, un peu d'histoire ! Entre le 17ème et le 18ème siècle, le Japon est un pays complètement isolé. Des règles strictes interdisent les contacts avec l'étranger, à l'exception des Pays-Bas. Le Japon entretient en effet des liens commerciaux avec ce pays et commence à exporter massivement des Kimono en Europe par ce biais.

Tekuteku Kyoto

Le Kimono rencontre un certain succès en Europe. Les Pays-Bas remarquent qu'il y a en effet une demande grandissante pour ces vêtements et demande au Japon de les modifier pour les adapter au marché européen. Les manches sont moins tombantes, et le tissu plus chaud. Peu à peu, des artisans japonais, indiens et européens commencent à produire des Kimono sur ce modèle pour le marché européen.

Tripadvisor

Mais ce n'est qu'en 1854, lorsque le Japon s'ouvre à l'international, que l'export de Kimono explose : le Japon vend en masse en Europe mais également aux États-Unis. Énormément de grands magasins collaborent avec des artisans japonais afin d'adapter le Kimono aux marchés étrangers.

Attractive J

Aujourd'hui, les Japonais ne sont généralement pas dérangés par les étrangers qui portent le Kimono. "Certaines personnes sont réellement offensées par l'appropriation culturelle et ils en ont tout à fait le droit, mais dans la culture japonaise, cela ne fonctionne pas ainsi" déclare Manami Okazaki, rédactrice spécialisée dans la mode et dans la culture et vivant à Tokyo.

Saganokan

"Les créateurs contemporains de Kimono espèrent même que plus de monde s'intéressent à ce vêtement. Après la Seconde Guerre Mondiale, le Kimono a disparu de la vie quotidienne et s'est mis progressivement à symboliser la fierté nationale plutôt que la mode. Cependant, récemment, le Kimono réapparaît, influencé par le style de rue d'Harajuku" continue-t-elle.

Giphy

Et vous, que pensez-vous de l'appropriation culturelle ? Trouvez-vous choquant que le Kimono soit modifié et réadapté par des étrangers ? Dites-nous tout en commentaire !

Liste Recommandations

Fermer

Comments