MokaStory

Mok-à-la-loupe : les clichés #1

Vous les connaissez. Vous en avez croisé pleins. Certains vous exaspèrent. D’autres vous font sourire. Aujourd’hui on s’attaque aux fameux clichés de nos séries préférées avec un petit top 8 !

Google images

N°1 : LE TRIANGLE AMOUREUX Un cliché usé jusqu’à la corde ! Le travail, les amis, la famille, les problèmes : nos idoles sont déjà bien occupées dans leur quotidien. Mais ça ne suffit pas. Alors on rajoute un ingrédient à cette petite soupe : une 3ème personne amoureuse. Parfois le triangle se transforme en carré ou bien en pentagone (sans lien avec le groupe de kpop) !

Google images

N°2 : L’OPPOSITION PARENTALE Pour les p’tits nouveaux on s’explique : les amoureux ne peuvent pas être ensemble, ce serait trop facile. Alors un père, une mère – des grands-parents parfois ! – s’opposent et désapprouvent le couple. Ça permet de ralentir l’action.

Google images

N°3 : LE PASSAGE A L’HÔPITAL Que ce soit pour une petite fièvre, une appendicite ou bien une balle dans le ventre (pour les dramas plus tragiques), on a souvent droit au passage à l’hosto. Ça rajoute de la tension et incite les personnages à prendre conscience de leurs sentiments, ce qui les rapproche.

Google images

N°4 : LE SYNDROME DU « TOILET » Vu comme ça, vous ne devez pas voir à quoi on fait référence, pourtant vous connaissez sûrement ce cliché. Séoul. Une capitale. Plus de 9 millions d’habitants. Mais les héros arrivent quand même à se croiser PAR HASARD ? A croire que la ville est aussi petite qu’une cabine de WC et qu’ils se marchent dessus sans se voir...

Google images

Bon, je me dois d’être honnête avec vous : j’ai déjà expérimenté cela à Séoul et à Tokyo. Mais, ça reste quand même rare comme expérience... Non ?

Google images

N°5 : L’ALCOOL On est encore sur un cliché récurrent. On voit toujours nous idole tristounettes noyer leur chagrin dans l’alcool : que ce soit avec le célèbre « 소주 » (soju) connu pour être peu cher (environ 2€ la bouteille), un verre de vin, ou bien le « 막걸리 » (makgeolli) qui est un vin traditionnel coréen souvent utilisé dans les dramas historiques.

Google images

Cette omniprésence de l’alcool est due à un problème de société très ancré : les coréens boivent beaucoup. L’idée est de mettre en garde en montrant à quel point on est ridicule lorsqu’on est saoul : bagarres ou comportements ridicules. Mais parfois, on assiste à des confessions touchantes. Alors, est-ce vraiment critiqué au final ?

Google images

N°6 : WRIST GRAB Tellement vu qu’il en est exaspérant. A croire que les coréens sont incapable de parler, ils doivent forcément agripper leur interlocutrice ! Des fois, c’est mignon, mais la plupart du temps on a juste envie de libérer l’héroïne qui est embarquée de force par son poignet.

Google images

N°7 : LE RICHE ET LA PAUVRE Dans 97% des dramas on a le schéma d’un homme riche qui en pince pour une femme modeste. Il occupe généralement une place supérieure à elle (parfois même il est son patron) ou bien il est carrément chaebol (재벌) c’est-à-dire qu’il est issu d’une famille riche et possède une ou plusieurs entreprises.

Google images

N°8 : LA NOURRITURE Un cliché si douloureux... Les dramas étant sensés refléter en partie la réalité, il est naturel de voir des scènes de repas. Les dîners en famille, entre amis, entre collègues, les snacks, les foodtrucks : on voit la cuisine coréenne sous tous ses angles. Accrochez-vous, et essuyez ce filet de bave de votre menton (mention spéciale pour les dramas sur la cuisine).

Google images

Alors, lequel vous a le plus exaspéré ? Malgré ces clichés récurrents, on adore toujours autant les dramas. C’est ce qui fait leur charme, et certains dramas plus récents arrivent même à jouer des stéréotypes pour les détourner ! On espère vous avoir fait bien rigoler et on vous en réserve d’autres pour un prochain top.

Liste Recommandations

Fermer

Comments