MokaStory

Dramatons ensemble : Secret Garden

Il fait chaud, il fait beau mais quand vient le soir, on a toujours envie d’un bon p’tit drama pas vrai ? Alors c’est parti pour un nouveau focus, rien que pour vous.

Google images

C’est bien de Secret Garden (« 시크릿 가든 » = sikeurit gadeun) dont nous allons vous parler ce jeudi. Comédie romantique et fantastique de 2010, produite par la chaîne SBS et qui compte 20 épisodes, c’est un drama sud-coréen signé Gwon Hyeok Chan. Vous ne voyez pas ? Mais si : c’est celui qui a fait Goblin ou bien encore Lie to me. Oui voilà, ce monsieur.

Youtube

Pour le plaisir de vos yeux et vos oreilles, on vous propose ce petit MV. (OST : Appear, de Kim Bum Soo) Attention aux spoils !

Google images

En duo principal on a Ha Ji Won (Empress Ki, Hospital ship) et Hyun Bin (My lovely Sam-Soon, Hyde Jeckyll and me). Il y a une bonne alchimie dans le couple constitué d’une battante au cœur tendre et d’un amoureux cynique. Bien que Fille-Pauvre/Garçon-Riche puisse être ô combien lassant, on a une alternative de taille avec l’échange de personnalité qui rend le jeu des acteurs compliqué et amusant !

Google images

On retrouve aussi un Lee Jong Suk jeunot aux cheveux rouges, qui occupe le rôle d'un jeune-génie-insupportable qu’on prend en affection. On n’oublie pas non plus l’assistant de Kim Ju Won, ses rivaux professionnels, la meilleure amie de Gil Ra Im ainsi que son patron cascadeur ! Que dire si ce n’est que le casting est vraiment de qualité ?

YouTube

Avec tout ça, Secret Garden est rapidement devenu culte. On y fait souvent référence dans d’autres dramas et les Big Bang en personne se sont même amusés à parodier la série. On vous laisse apprécier !

Google images

Voici quelques titres de la BO à ne pas louper : > « You are my everything » par Jung Ha Yoon > « You are my spring » par Sung Si Kyung > « Here I am » par les 4MEN & Mi > « Scar » par BOIS > « That woman » par Baek Ji Young

Google images

En parlant de chansons, une comptine rythme ce drama. Lorsque le héros essaye d’oublier l’héroïne qui le hante, il se répète en boucle les paroles de « Kim soon hamu ». C’est issu d’un conte où un vieux couple fait le vœu d’avoir un enfant. Leur souhait exaucé, ils le nomment ainsi pour lui souhaiter une longue vie (plutôt long le prénom!). Tous les termes utilisés font référence à la longévité.

Google images

Pour info, même nos chouchous les Seventeen y font référence dans leur clip « 박수 » (Clap). Rapper sur du « Kim soon hamu » : plutôt classe non ? Merci Vernon !

Google images

Points positifs : des personnages comiques qui ne laissent pas l’intrigue retomber ; une insupportable belle-mère qui nous hérisse les poils ; beaucoup de poésie (on a parlé du conte avec la chanson, mais celui de la Petite Sirène est aussi très présent) ; la SF qui fait toute l’originalité de l’histoire ; un jeu déjanté dû aux changements de personnalités.

Google images

Points négatifs : on reste tout de même sur le cliché de la fille pauvre dépendante du riche héritier ; les lourds clichés Hommes/Femmes avec une vision binaire de la fille mignonne et du garçon je-m’en-foutiste ; le pentagone amoureux qui complique bien trop les choses...

Google images

On arrive à la fin de cet article. On espère qu’il vous a plu et peut-être même donné envie de (re)voir ce drama, qui sait ? - La Papaye

Liste Recommandations

Fermer

Comments