MokaStory

La "baby box" de Séoul

Nous avons déjà tous entendu parler du fléau des bébés abandonnés par leurs parents, par manque de moyens ou simplement par désintéressement... Eh bien Séoul à trouver une solution pour tenter d'y remédier.

En Corée du Sud, l'abandon de nourrisson est en constante augmentation à cause d'une loi érigée en 2012, obligeant les parents à donner leur identité pour faire adopter leurs enfants.

Les bébés abandonnés sont souvent atteint d'un handicapn qu'il soit physique ou mental. Et en Corée du Sud, le physique est en partie gage de réussite...

La "baby box" à été crée en 2009 par le pasteur Lee Jong-rak. Cette boîte est chauffée, alimentée en oxygène et en lumière douce. L’une des deux portes donne sur la rue, l’autre sur l’église, et une sonnerie alerte l’équipe de veille dès qu’un bébé a été déposé.

Depuis sa création, 231 bébés ont été recueillis dont 50 qui ont retrouvés leurs parents biologique.

Au Japon comme en Corée du Sud, le taux d'avortement est le plus élevé au monde, rendant la population déprimée de part son vieillissement.

Le pasteur Lee Jong-rak dit qu’il « prie chaque jour pour qu’il n’y ait plus jamais de bébés abandonnés dans son pays » et que son seul souhait est que l’on n’ait plus jamais besoin de sa « baby box ».

Que pensez-vous de cette initiative ? Penseriez-vous qu'il devrait y en avoir plus dans le monde ?

Liste Recommandations

Fermer

Comments