MokaStory

Jinstory : Les différentes danses traditionnelles

Aujourd'hui grâce à notre cher professeur Jin, nous allons en apprendre un peu plus sur les différentes danses traditionnelles sud-coréennes.

1 : Le Gainjeonmokdan (danse des pivoines) Cette danse est composée d'un cortège de deux groupes de danseuses tenant dans leur mains des pivoines. Elles sont vêtues de Hanbok colorés et précède un vase de pivoine. Ce cortège se déplace dans plusieurs rues

2 : Le Taepyeongmu (danse de la grande paix) Celle-ci a pour but de souhaiter prospérité et paix au pays. Cette danse est pratiquée par un homme et une femme, habillés en hanbok.

3 : Le byeongsinchum (danse des handicapés) Et si notre professeur préféré vous disait que cette danse est encore très controversée, que diriez-vous ? "Pourquoi ?" Effectivement c'est une bonne question nous allons y répondre...

Cette danse était et est encore pratiquée par les paysans pour se moquer des nobles (les yangban). Originaire de Miryang dans le Gyeongnam, elle présente également des caractères issus du pansori et de la mythologie coréenne. Pendant la colonisation japonaise, cette danse à été proscrite par l'administration japonaise car considérée "trop vulgaire"

Cette danse est encore controversée car jugée trop discriminatoire envers les handicapés. La danseuse Kong Ok-jin à été la première à faire découvrir cette danse au grand public.

4 : Le Buchaechum (danse des éventails) Cette danse est usuellement pratiquée par des femmes. Les éventails utilisés sont peints de pivoines roses en fleur. Les danseuses les utilisent pour figurer des oiseaux, des fleurs, des papillons et des vagues. Les femmes portent le hanbok et l'a font pour diverses fêtes.

5 : Le salpuri (chasse aux mauvais esprits) Cette danse et sa musique sont très codifiées et apparentées aux rituels chamaniques. L'ensemble musical accompagnant la danse est appelé sinawi.

6 : Le pungmul C'est une tradition musicale populaire coréenne, incorporant des percussions de la danse et du chant. Elle plonge ses racines dans les traditions chamaniques et est généralement intégrée par les universitaires au nong-ak (Musique des agriculteurs »), fêtes et cultures liées aux activités agricoles.

Connaissiez-vous ces danses ?

Liste Recommandations

Fermer

Comments